Glory

Publié le 10 Sep 2016

Britney Spears - Glory

Britney Spears est de retour, un évènement! 3 ans après « Britney Jean » qui n’avait pas fait l’unanimité, est-ce que la popstar va renouer avec le succès?

L’album s’ouvre avec « Invitation », un titre aux sonorités planantes. Bon, on est moins dans la démarche électro de l’album d’avant, Britney prend un tout petit risque et le morceau est plutôt agréable. Mais ça se gâte assez vite. Le deuxième titre qui est aussi le premier single extrait de l’album « Make me » est assez mauvais. On pourrait le qualifier de « soupe ». Rien d’original. « Private show » ne fait pas mieux, un des pires titres de l’album, on s’ennuie ferme. On respire un peu avec « Man on the moon », le son est plus frais et planant même si ce n’est clairement pas un tube. Cependant, on retrouve un son décevant avec « Just luv me », la production n’est pas terrible, ça ressemble à ce qu’on entend partout et c’est mou. « Clumsy » aurait pu redonner la pèche mais le son fait daté, on dirait par moment de la vieille dance des années 90. « Do you wanna come over » prend la suite et même s’il est très apprécié des fans, il reste très fade, la production n’est pas terrible et les choeurs masculins sont horribles. Britney aurait mieux fait de chanter ces passages. Britney change de style pour « Slumber party » mais au risque de se répeter, ça reste ennuyeux. « Just like me » est plus léger et mélodique, c’est probablement un des meilleurs titres de l’album. « Love me down » s’écoute bien même si ça ne révolutionne rien. « Hard to forget ya » est très pop et relève un peu le niveau. Britney prend un nouveau risque avec « What you need » aux accents très funk mais le titre n’est pas si intéressant, Britney singeant par moment Duffy. « Better » passe mieux à l’écoute, néanmoins, on l’a entendu quinze fois ce titre à la radio. Britney avait manifestement de montrer qu’elle parle espagnol avec « Change your mind (no seas cortes), le titre s’écoute. On retrouve la Britney des début avec « Liars » mais on dirait un titre refusé à l’époque par les *NSYNC. « If I’m dancing » est différent et pas inintéressant. L’album se close (dans sa version deluxe) par « Coupure électrique », oui oui vous avez bien lu. Britney chante en français, elle veut faire l’amour… Enfin c’est une des rares choses qu’on comprend de la chanson tellement la prononciation est approximative! Elle aurait pu avoir un meilleur coach!

Pour conclure, l’album « Glory » déçoit, Britney prend des risques certes mais garde une certaine zone de confort notamment au niveau vocal et sur ce sujet, parfois on est irrité par ses gémissement d’adolescente (elle a 34 ans tout de même!). Les musiques sont pour la plupart sans aucun risque par rapport à ce qui passe en radio actuellement. Il est loin le temps où Britney cartonnait…

  •  
  •  
  •  
  •